Actualités

#Résidence bio-inspirée – Montage 1

#Résidence bio-inspirée – Montage 1

Samedi 21 avril 2018 – livraison des plaques de verres pour accueillir les belles fourmis de la résidence bio-inspirée de Lucas Dauvergne et Mathieu Corticchiato à la Fondation Francès.
C’est avec impatience que nous attendons demain pour voir prendre forme le futur habitat des fourmis, avant de les voir en actions créer un cocon qui fera oeuvre.
Mercredi, nous accueillons les artistes pour la construction des vivarium en direct…
#résidence #bioinspiration #artistes #designers #art #vivant #fourmis #montage #régie #fondationfrances #verre #impatience @stu-dio #lafabriquedelesprit #fde
                          
Publié par dans Actualités, Artistes, Génerale, Résidence
#Education – Collège Albéric Magnard, Senlis

#Education – Collège Albéric Magnard, Senlis

Contrat Départemental de Développement Culturel 2017-2018

Dernière étape pour les élèves de 3ème du collège Albéric Magnard de Senlis.

Au programme de la séance : pourquoi réintervenir sur les oeuvres ? Restauration, conservation, détournement, tendance esthétique, effet de mode, valeur ajoutée…

Autant de problématiques et de questionnements auxquels vont devoir faire face les élèves.

Vais-je à mon tour choisir d’effacer le passé en intervenant sur les fresques anciennes peintes sur les murs du collège ? Ou au contraire vais-je les préserver pour conserver la trace de l’histoire, ma petite histoire, celle de mon collège ? et dans ce cas, comment vais-je pouvoir créer une « nouvelle oeuvre » en lien avec celle déjà existante ?

Il ne reste plus longtemps à attendre avant le dévoilement des « nouvelles oeuvres » pour découvrir les solutions apportées.

 

      

Publié par dans Actualités
#ClubUnesco – Art & Paix #4

#ClubUnesco – Art & Paix #4

Une obsession guette principalement le protagoniste de cette oeuvre d’Adrian Ghenie, Hunger : la faim.

Affamé (Hungry), perdant tout contrôle de ses mouvements, dans des gestes frénétiques qui ne laissent entrevoir qu’une forme abstraite, le personnage dévore.

Installé sur une table de fortune où nous pouvons presque l’accompagner, un amalgame de matière se produit : la violence de cette faim incontrôlable nous pose question, est-ce là un acte d’auto-cannibalisme (le bas de son visage est complétement brouillé) ou bien une faim intense qui rend impossible toute représentation ?

De cette violence clairement assumée, Adrian Ghenie nous montre son intérêt pour la figure du monstre. La déformation de ce visage et l’excès presque compulsif d’une faim viscérale dévoile l’animalité de cet homme, plus encore, l‘animalité qui menace chacun d’entre nous. Il faut alors penser à la période de famine soviétique (1946-1947) ou au siège de Leningrad (1941-1944) qui a provoqué un état de famine si important qu’il a été recensé quelques cas de cannibalisme.

Les protagonistes d’Adrian Ghenie se différencient alors souvent par leur statut, tantôt bourreau, tantôt victime. La condition humaine est le point d’orgue de toutes ses représentations. Et c’est ainsi, également, que La Fabrique de l’Esprit® s’engage dans ses missions : s’intéresser avec force et intérêt à la figure et à la condition humaine, à la jeunesse comme aux plus âgés, au public éloigné comme au public le plus avertis.

Les comportements excessifs ou compulsifs sont le faire-valoir de certaines oeuvres de la collection Francès dont dispose La Fabrique de l’Esprit®. Par ce biais la nature de l’Homme éclate au grand jour lorsqu’il est en proie à ces excès. Ainsi, il est permis de se questionner face à des situations qui nous dépassent, transcender ses peurs et enfin accéder à la sérénité et à la confiance. L’accompagnement qu’exerce La Fabrique de l’Esprit® s’inscrit dans une finalité pédagogique et sociale. Il s’agit aussi de se nourrir l’esprit avec gourmandise, envie et plaisir ; stimuler la curiosité et ancrer des routines, des besoins nourriciers réguliers.

Publié par dans Actualités, Art et Paix, Club unesco, Génerale, Scolaires
#ClubUnesco – Art & Paix #3

#ClubUnesco – Art & Paix #3

Notre thématique « Art et paix » nous amène tout naturellement vers une réflexion autour d’un des sujets principaux de l’oeuvre d’Adrian Ghenie : le conflit guerrier.

Hunger est effectivement une peinture de guerre. Elle montre un soldat soviétique, arborant un des nombreux uniformes traditionnels militaires russes : le manteau épais de couleur kaki et l’ouchanka, le chapeau de fourrure à oreilles repliées. Le contexte se situe aux abords du conflit de la Seconde Guerre Mondiale, période de prédilection d’Adrian Ghenie et du régime communiste. Le port de ce vêtement chaud indique la saison d’hiver, souvent très rude en Russie. La présence de la neige en arrière-plan confirme cette hypothèse.

La question du territoire et de son Histoire est un enjeu fort de cette oeuvre. La palissade derrière pourrait d’ailleurs s’apparenter à une frontière, à une délimitation de territoire, et pourquoi pas une tranchée, tandis qu’un élément architectural s’élève au loin.

Adrian Ghenie peint des situations qui oscillent entre la réalité et le souvenir, celui-ci souvent biaisé par des photographies ou le récit qu’on a pu lui raconter. La Seconde Guerre Mondiale et la dictature de Ceausescu dans la Roumanie des années 70 et toutes ces raisons politiques qui ont forcé ses parents à fuir, l’obsèdent. Il y a ce désir irrépressible de rendre compte de l’Histoire, sans jamais la nier.

La Fabrique de l’Esprit® livre des contenus historiques en partant d’un support privilégié, les oeuvres d’art. Elles deviennent le point de départ d’un récit, de ces hommes et femmes luttant pour leur territoire et leur liberté. L’artiste se fait guide et messager de l’Histoire, La Fabrique de L’Esprit® quant à elle s’efforce de révéler ces témoignages.

 

             

Publié par dans Actualités, Art et Paix, Club unesco, Génerale, Scolaires
#ClubUnesco – Art & Paix #2

#ClubUnesco – Art & Paix #2

Le programme d’éducation artistique La Fabrique de l’Esprit® comporte différents cours sur l’Histoire de l’art général et des activités culturelles.

L’association a pour envie de faire découvrir au public différentes techniques artistiques afin de s’approcher au plus près de la création.

Depuis le début, le porte-étendard des couvertures de nos livrets La Fabrique de l’Esprit® est cette oeuvre d’Adrian Ghenie, Hunger. Parce que c’est une oeuvre qui réunit en tout point de nombreux aspects abordés dans notre programmation : l’inspiration des grands maitres, une multitude d’outils employés par l’artiste, l’Histoire, l’être humain et des émotions à vif.

Né en 1977, Adrian Ghenie est un artiste roumain passé par l’université de Cluj, plutôt qu’une École des Beaux-arts prestigieuse, pour obtenir sa formation en arts plastiques. Sensiblement doué pour ce médium qu’est la peinture, et creusant la réflexion jusqu’à multiplier les références historiques, philosophiques et littéraires, Adrian Ghenie est un artiste complet qui offre à son regardeur un récit passionné sur la nature humaine. Une lecture exacerbée par une peinture créée au couteau, avec des pochoirs et des outils de peintre en bâtiment. Une technique rude et tranchante qui laisse la place à la matière. Vivante, celle-ci s’introduit sur la toile avec épaisseur dont les couches successives se déploient comme la superposition d’expériences et de sensations des personnages d’Adrian Ghenie. Voir cette peinture se mouvoir sur la toile est un spectacle admirable.

Tester la matière et ses fondamentaux par le biais du programme de La Fabrique de l’Esprit®, devient une expérience à part, à mi-chemin entre le jeu et l’acquisition d’un geste.

Publié par dans Actualités, Art et Paix, Club unesco, Génerale, Scolaires
#ClubUnesco – Art & Paix #1

#ClubUnesco – Art & Paix #1

L’association La Fabrique de l’Esprit® se prête au jeu de l’analyse d’oeuvres en partant d’une thématique choisie : l’Art et la Paix, tout en faisant le parallèle avec ses missions, son Histoire et sa philosophie.

L’occasion également d’aborder une oeuvre autrement et nous amener à réfléchir sur des problématiques connues, avec comme point de départ une représentation picturale. Ainsi, la Fabrique de l’Esprit® présente l’oeuvre Hunger, de l’artiste roumain Adrian Ghenie, sélectionnée dans le fonds d’oeuvres d’art mis à sa disposition, la collection Francès.

Publié par dans Actualités, Art et Paix, Club unesco, Génerale, Scolaires
#Prêt – Collège Louis Pasteur, Galerie – Exposition

#Prêt – Collège Louis Pasteur, Galerie – Exposition

Deux nouvelles arrivantes ont investi la galerie du collège Louis Pasteur de Noyon jusqu’au 18 avril : ce ne sont pas des fourmis, ni nos amies les araignées, ou encore les abeilles butineuses du jardin du collège ; mais il s’agit bien de deux oeuvres d’art !

Ces deux installations de l’artiste belge Elodie Antoine, réalisées uniquement à partir de fils de dentelles, témoignent de l’implication de l’homme sur son environnement et les êtres vivants qui le peuplent. A l’image de cette cheminée industrielle ou de ce grillage de prison, elle questionne le devenir de l’humanité à l’aide de ces fils noirs et sombres.

C’est l’occasion pour les élèves du collège de découvrir une artiste qui utilise des techniques artisanales (telle une brodeuse) pour dessiner un paysage urbain, industriel, et évoquer le geste de l’homme au fil du temps, d’un monde à l’autre.

De l’artisan à l’ouvrier, une transformation actuelle.

Publié par dans Actualités, Prêt-à-exposer, Scolaires
#Scolaires – Collège Louis Pasteur Séance 3

#Scolaires – Collège Louis Pasteur Séance 3

Pour cette séance, trois missions ont été confiées aux élèves par les équipes de la Fabrique de l’Esprit® qui les accompagnent sur le projet « L’art et le vivant » :

  • Scénographie : les élèves conçoivent et imaginent la mise en espace de leurs œuvres végétales (toujours en floraison dans le jardin) pour la future exposition du Hall d’entrée à partir du 18 avril
  • Journal photo : pour présenter et expliquer le projet à l’ensemble du collège, les élèves mettent en forme un journal. Ils définissent un cahier des charges (format, nombre de pages, typographie, visuels sélectionnés…) à respecter pour la réalisation de ce journal
  • StopMotion : à partir des photographies des sculptures végétales réalisées tous les 2 jours depuis la plantation par les élèves, ils créent sur ordinateur une vidéo au format StopMotion. Une vraie découverte technique.

RDV le 18 avril pour la finalisation du projet.

Publié par dans Actualités, Scolaires
#Scolaires – Lycée Saint-Vincent, Senlis – Séance 2

#Scolaires – Lycée Saint-Vincent, Senlis – Séance 2

Poursuite des projets avec les élèves du lycée Saint-Vincent de Senlis sur le thème « Animal & Culture » autour de l’oeuvre de Claire Morgan.

La séance 2, dans les espaces du lycée, permet aux élèves de s’investir pleinement, intellectuellement et corporellement (pour certaines classes).

180 élèves, 6 classes, 6 duos de professeurs.

#Duo1 – Première Littéraire : réalisation de croquis d’après la mémoire, le souvenir de leur visite de l’exposition RÉSURGENCE, et premières réflexions sur la création d’un récit sur le « Moi, animal ». Objectif  final : créer une interprétation théâtrale des oeuvres de Claire Morgan.

#Duo2 – Terminale Scientifique : les lycéens ont amorcé l’idée de la construction autour des oeuvres de l’artiste, en alliant géométrie, rigueur mathématique et problématique de société. Objectif final : création d’une sculpture inspirée par les œuvres naturalistes de Claire Morgan.

#Duo3 – Terminale Littéraire : association des personnages historiques et des oeuvres de Claire Morgan. En exemples, Antoine de Saint-Exupéry a été choisi pour représenter l’envol et la poésie dans l’oeuvre Pedestal, ou le film « Aurevoir là-haut » d’Albert Dupontel pour la capacité à renaître dans l’oeuvre Still moving. Objectif final : construire une analogie entre l’Homme et l’animal à travers des notions historiques et philosophiques.

#Duo4 – Première STMG : les élèves font le lien entre les oeuvres de Claire Morgan et une entreprise qu’ils mettent en adéquation. Objectif final : comprendre l’image et les valeurs que véhicule une œuvre, leurs atouts et enjeux pour l’entreprise.

#Duo5 – Terminale Economique et Sociale : découverte de pratiques performatives alliant des domaines interdisciplinaires tels que la géométrie et l’architecture, ou encore le vide et l’espace. Objectif final : découvrir des notions plastiques par le prisme de la philosophie.

#Duo6 – Première ST2S : les élèves analysent les oeuvres d’artistes utilisant le corps comme sujet de création. Objectif final : décrypter la thématique « Animal, allégorie de la condition humaine » sous l’angle de la spécialité sanitaire et sociale.

Publié par dans Actualités, Jeune Public, Scolaires
#Education – PEPS 2018-2019 « Autour de l’oeuvre de Kader Attia »

#Education – PEPS 2018-2019 « Autour de l’oeuvre de Kader Attia »

La Fabrique de l’Esprit®, est accréditée par le @Ministère de l’Enseignement, et membre du mouvement des Clubs pour l’@Unesco.

Pour la rentrée 2018-2019, la Fabrique de l’Esprit® propose aux lycéens de découvrir l’oeuvre de Kader Attia, artiste franco-algérien, invité à la @fondation Francès à partir du 13 Octobre 2018.

Ses œuvres évoquent la fragilité de la vie, du monde, de la mémoire, et la difficulté à transmettre une culture et des valeurs ancestrales. Un artiste poétique et sensible qui n’a de cesse de déclencher des émotions chez celui qui regarde son œuvre. Son regard fascine les grands et stimule les plus jeunes.

Un projet crée sur mesure avec les équipes pédagogiques, confrontant les disciplines, les matières, les approches, toujours à partir d’une ou plusieurs œuvres de l’artiste.

  1. Lettres Modernes et Philosophie : comprendre les richesses et les faiblesses des cultures
  2. Sciences et Mathématiques : sensibiliser à la réparation de l’Être, réparation physique ou mentale
  3. Histoire/Géographie et Arts Plastiques : connecter les temps et les lieux en regardant le passé pour construire le futur
  4. Economie et Langues Vivantes : favoriser les approches multiculturelles

Visuel : Kader Attia, Untitled (collage en volume), 2014, ©Collection Francès

DISPOSITIF EDUCATIF DE LA RÉGION HAUTS-DE-FRANCE À DESTINATION DES LYCÉENS

Publié par dans Actualités, Scolaires